Depuis 36 ans, l’association France Amérique Latine de Bordeaux organise un festival de cinéma.

Les Rencontres du Cinéma Latino-américain ont vu le jour dans la capitale girondine en 1983 avec comme objectif de diffuser des films de qualité mais qui sont peu ou pas présents sur les écrans français.

Nous avons commencé à une époque où le cinéma latino était complètement absent des salles obscures. Depuis plusieurs années, nous constatons avec joie que ce cinéma s’est développé et s’est imposé dans les circuits de distributions en Europe. Notre mission ne se termine pas, les films latinos sont encore peu présents et la richesse qu’ils offrent nous convainc chaque année d’organiser ces Rencontres au cinéma Jean Eustache de Pessac.

Les Rencontres du Cinéma Latino-Américain ce sont, depuis leur création, plus de 65 000 spectateurs, petits et grands, pressés de rencontrer plus de 2 500 invités (réalisateurs, producteurs et techniciens du cinéma, artistes, journalistes, spécialistes, conférenciers…), de profiter de plus de 100 concerts, expos, animations… de participer à plus de 300 tables rondes, débats, interventions… et autant de rencontres inoubliables.

Catalogue de films et bon de commande


Le festival les Rencontres du Cinéma Latino-Américain est créé avec la volonté de contribuer à la diffusion d’œuvres ne bénéficiant pas d’un canal de distribution, offrant ainsi aux spectateurs l’accessibilité à un cinéma méconnu et la possibilité aux artistes d’asseoir la visibilité de leurs œuvres. Pour accompagner ce travail, FAL 33 a mis en place uneactivité de distribution de films.

De cette manière, nous contribuons à la diffusion d’un cinéma varié et de qualité tout en rétribuant directement les réalisateur. Pour un cinéma richesolidaire et équitable.

Journée photo avec les habitants du quartier de San Agustín, Caracas

Les photographies issues du projet Retratarte (faire ton portrait) feront partie d’une exposition.

Avant première du court métrage réalisé à Acarigua

Le 2 décembre, a été projeté en avant première, le court métrage réalisé par les participants de l’atelier donné pendant les mois d’octobre et novembre par Jesus Reyes d’EPLACITE, atelier réalisé grâce à l’appui de l’équipe du Centre Culturel Alí Primera, espace culturel réhabilité par un collectif de militant.e.s révolutionaires à Acarigua, Venezuela.

Court Métrage La Tierra Es De Todos

Du 19 au 23 août 2016, l’École Populaire et Latino-américaine de Cinéma, de Télévision et de Théâtre (EPLACITE) a invité les cinéastes Andrés et Luis Rodriguez comme formateurs pour un atelier de réalisation  à  l’école des mouvements sociaux « Caquetios », Estado Lara, Vénézuela. 

EPLACITE rend hommage a Berta Caceres

Les étudiants du Centre de Formation, repeignent l’Ecole aux couleurs de la militante écologiste…

Inauguration de l’Ecole Berta Caceres (EPLACITE)

Ignacio Ramonet, sémiologue du cinéma et journaliste, Directeur de l’édition espagnole du Monde diplomatique et Président de l’AssociationMémoire des luttes, a inauguré le 13 avril dernier, l’Ecole Populaire de Cinema et Television (EPLACITE), qui a adopté le nom de « Berta Caceres », en hommage à la militante indigène assassinée au Honduras.

Premiers accomplissements pour EPLACITE

Le projet EPLACITE (Ecole Populaire de Théâtre, Cinéma et Télévision Associative), soutenu par FAL33, a démarré l’année dernière, dans l’Etat d’Aragua au Venezuela.

EPLACITE favorise la création collective

Le 28 janvier dernier, le Venezuela célèbrait la journée du Cinéma national. A cette occasion, retrouvez ICI une interview dédiée à l’Histoire du projet EPLACITE (Ecole populaire Latino-américaine de cinéma, théâtre et télévision) porté par Thierry Deronne et soutenu par FAL33.