Un plan de l’opposition incluant des actions terroristes a été déjoué

Venezuela | 23 février 2018

Un plan de l’opposition, monté par un parti d’extrême droite, prévoyait d’enlever l’ex ministre de l’économie et ex président de la Banque Centrale du Venezuela (BCV), Nelson Merentes, a informé ce jeudi le président de la République Bolivarienne du Venezuela, Nicolás Maduro Moros.

Un groupe de personnes militantes de Voluntad Popular (VP), a été arrêté au nord de la ville de Caracas. « Nous avons des enregistrement, des vidéos, des  témoignages, des témoins, des aveux du parti terroriste Voluntad Popular, de la préparation de l’enlèvement et de l’attentat », assure le chef de l’État vénézuélien.

Le Président a informé que deux personnes ont été arrêtés pour les faits, et qu’il a ordonné au Chef des Services Bolivariens d’Intelligence Nationale (Sebin), Gustavo González López, d’informer les vénézuéliennes  et les vénézuéliens des détails de cette découverte.

« Si les partis d’opposition ne vont aux élections, quel chemin prennent-il ? Un coup d’État pour assumer la présidence? Ils vont recommencé le terrorisme et les « guarimba »? », a-t-il dit.

González López a informé sur son compte officiel de Twitter (@GJGonzalezLopez), que coupe est en lien avec une nouvelle escalade terroriste dans le pays.

Cet après-midi, le Chef de l’organe d’Intelligence, a donné les détails des plans déstabilisateurs exécuté par Voluntad Popular :


Con información de AVN

AlbaTV http://www.albatv.org/Fue-desarticulado-plan-opositor.html

Post a comment

You must be logged in to post a comment.

Book your tickets