Né en 1962 en Belgique, après une licence en communications sociales et un diplôme en Arts du Spectacle et Techniques de Diffusion (IHECS, Bruxelles, 1985), Thierry Deronne décide de s’envoler vers l’Amérique Latine. Il commence par organiser, entre 1986 et 1988 au Nicaragua sandiniste, des ateliers populaires de création vidéo. Depuis 1994 il vit et travaille au Vénézuela où il a fondé EPLACITE (Ecole Populaire et Latinoaméricaine de Cinéma, TV et Théâtre) en 1995. Très engagé dans la volonté de donner un espace d’expression à la voix du peuple, il crée la télévision de quartier Teletambores en 2000 à Maracay. Il oeuvre aussi à la création de la télévision publique et participative, VIVE TV, en 2005, dont il fut vice-président jusqu’en 2010. Depuis 2013, il enseigne la réalisation et le scénario dans deux universités vénézuéliennes : l’UNEARTE (Université Nationale Expérimental des Arts) et l’UBV (Université Bolivarienne du Vénézuela). Il a participé à la réalisation et à la production de plus d’une trentaine de films, documentaires, courts-métrages et programmes de télévision dont Vésale (1994), Los bananeros (1995), Le passage des Andes (2005) et Carlos l’aube n’est plus une tentation (2012), documentaire sur la vie du fondateur du Front Sandiniste de Libération Nationale, Carlos Fonseca Amador, que nous vous avions présenté lors de la 30ème édition des Rencontres. En 2017, il propose deux nouveaux documentaires Un pont pour Pluton et Jusqu’à nous enterrer dans la mer.