Rencontre de solidarité des organisations populaires vénézuéliennes avec le mouvement communard de l’État de Lara

Ce dimanche 25 février 2018 s’est achevée la « Rencontre de Solidarité avec le Mouvement Communautaire Simon Planas », dans l’État de Lara, à laquelle ont participé environ 600 personnes appartenant à plus de 50 organisations provenant de différents coins du pays, et au cours de laquelle l’orientation stratégique du mouvement révolutionnaire chaviste a été confirmée, avec pour objectif la construction de l’État communal ; pour avancer dans cette voie, des tâches indispensables ont été déterminées, comme la conquête de la souveraineté alimentaire ou la création de villes communales socialistes afin de franchir le pas décisif vers la Confédération communale.

Durant la journée de samedi, des tables rondes ont permis d’analyser de manière collective les caractéristiques de la période que traverse actuellement la Révolution Bolivarienne et comment le mouvement communal peut, en articulation avec les autres formes d’organisation tant rurale qu’urbaine, réagir aux circonstances présentes. Parmi les premiers accords qui se sont dégagés de ces journées de travail, il y a la  résolution que ce sera dorénavant El Maizal qui ira constater le travail réalisé par les autres communes et organisations sur tout le territoire, renforçant ainsi un processus de coordination qui permettra de poursuivre le développement d’une économie communale en réaction aux dynamiques économiques actuelles encore largement dominées par des normes capitalistes.

Angel Prado, Constituant et principal porte-parole de la Commune El Maizal, souligne la nécessité de faire progresser l’industrialisation communale afin que ce soit le pouvoir populaire organisé qui non seulement assure la production, mais aussi la transformation et la distribution des denrées alimentaires, car actuellement la production doit être livrée à des intermédiaires publics ou privés qui, en dernière instance, ne donnent pas la garantie « que les habitants de Caracas ou Barquisimeto mangent du pain fait avec le maïs récolté à la Commune ».

La Commune José Antonio Anzoategui, située dans l’Orient du Pays, a indiqué que durant l’année 2016, quasi 500 tonnes de maïs ont été fournies aux silos d’Agropatria, ce qui représente 75% de sa production, « mais ensuite nous avons vu partir cette production de nuit, dans des camions aux destinations incertaines tandis que nos communautés devaient acheter la farine au tarif du bachaqueo », signale le porte-parole de la Commune. Il poursuit en ces termes : « nous avons confié non seulement notre production aux Institutions, mais aussi nos espoirs et nos rêves, mais des fonctionnaires sans scrupules ont fini par les trahir ». C’est à ce titre que la Commune exige le transfert des silos tout comme de  l’usine de transformation du maïs d’Agropatria.

Lors de l’échange de données d’expérience  ont été signalées des iniatives prises par différents réseaux solidaires de distribution, comme « Pueblo a pueblo », « Alpargata Solidaria » ou « SACO » (Système de Production et d’Approvisionnement Communal), réalisations visant à exclure les intermédiaires et les spéculateurs en apportant directement la production du champ aux consommateurs, qui à leur tour peuvent intégrer leurs propres biens et services dans cet échange.

La soirée du samedi s’est terminée par la présentation de diverses cultures populaires, dont Amaranta Pérez accompagnée d’une chorale de garçons et de filles qui ont participé à cette activité en montant la mise en scène en un temps record. Des groupes de danses locales se sont également produits, dont certains au son du Tamunangue et d’autres rythmes de tambour, racontant aux public le passé d’esclavage de l’homme et de la femme noirs et leur lutte pour s’en libérer. Le merengue paysan et le hip hop ont aussi résonné sur le podium, exprimant toute la diversité du mouvement populaire chaviste.

 

Soutien au Président Nicolas Maduro aux prochaines élections

La journée de dimanche a clôturé la Rencontre de Solidarité par une manifestation qui a parcouru le village de Sarare jusqu’à la place Bolivar où les portes-paroles des différentes organisations ont pris la parole pour présenter leurs bilans et prévisions, ainsi que leurs conceptions novatrices de l’avenir sur le plan organisationnel et celui des élections. Les différents portes-paroles ont réaffirmé leur soutien au Président Nicolas Maduro aux prochaines élections présidentielles du 22 avril, en soulignant que son leadership incarne l’unité du chavisme face à l’offensive nord américaine qui ne reconnait pas l’institutionnalité vénézuélienne et insiste sur sa théorie d’état en faillite pour justifier une intervention politique, économique, diplomatique sans exclure une intervention militaire dans l’objectif de désarticuler et d’éliminer la Révolution Bolivarienne.

Les Partis « Patrie pour Tous » (PPT) et le Parti Communiste du Venezuela (PCV), dont les principaux représentants se sont récemment réunis avec le Président Maduro, ont également réaffirmé leur soutien à sa candidature non sans avoir auparavant demandé que soient résolus des cas comme ceux d’Angel Prado à Simon Planas (Etat de Lara) et Regulo Reina à Libertador (État de Monagas), qui ont été élus maires lors des dernières élections du 10 décembre dernier, alors que le Conseil National Électoral (CNE) a proclamé maires d’autres candidats du Parti Socialiste Unifié du Venezuela (PSUV) dans ces localités.

Lors du meeting de clôture, Angel Prado a réaffirmé la nécessité d’instituer Simon Planas comme District Moteur du Développement Agro-industriel, proposition qui avait été faite par le Commandant Chavez lors d’une de ses visites à la Caruciena, et durant laquelle il avait demandé au peuple de s’organiser en Commune, le gouvernement lui garantissant les ressources nécessaire ; cette action aurait permis de proclamer la souveraine alimentaire de cette région du Lara pour au moins 15 produits alimentaires.

Lien : « Déclaration de la Rencontre de Solidarité avec le Mouvement Communal de Simon Planas« .

JC/Alba Tv/2018

Source : http://www.albatv.org/Encuentro-de-solidaridad-con-Simon.html

Traduction : Frédérique Buhl

URL de cet article : https://wp.me/p2ahp2-40Y

Post a comment

You must be logged in to post a comment.

Book your tickets