Projet d’Ecole populaire et latino-américaine de cinéma, télévision et théâtre


La République Bolivarienne du Venezuela est bordée par la Guyane, le Brésil et la Colombie, et possède un accès à la mer des Caraïbes au nord et à l’océan Atlantique à l’est. Peuplée de quelques 30 millions d’habitants et très urbanisée, sa superficie est d’environ 900 000km2.

La position géographique du pays en fait un carrefour privilégié de l’intégration latino-américaine tournage venezuela– en témoignent de nombreux projets (Alba, Celac, PetroCaribe etc..).

Le pays vit depuis 15 ans un processus de transformation appelé «Révolution Bolivarienne», dont le programme est marqué par la volonté de mettre fin à l’économie de ports et la dépendance des importations, de mettre en œuvre la ré-industrialisation nationale et la réforme agraire. Il s’agit également de favoriser l’inclusion des couches sociales vulnérables, jusque là politiquement et socialement exclues, par la redistribution des gains pétroliers vers les services publics de santé, d’éducation, d’alimentation et d’infrastructures…

Au Venezuela, comme dans beaucoup de pays d’Amérique Latine, les outils et le langage audiovisuels sont réservés à une élite sociale, puisque la majorité des médias appartiennent à de grands groupes privés transnationaux. Cette mainmise sur la communication, conduit au dénigrement, à l’isolement et à la marginalisation des mouvements sociaux, qui n’ont plus la place pour s’exprimer, pour mener leurs activités et diffuser leurs luttes. C’est dans un contexte de demande croissante en ouverture des médias et en formation, que ce projet intervient; sur une durée de 3 ans (2015-2018).

Zone de projet

Le Venezuela est un Etat fédéral divisé en 23 subdivisions territoriales. Le projet est implanté dans l’Etat d’Aragua, situé au nord ouest de la capitale Caracas, peuplé d’environ 1 600 000 habitants et structuré autour de la ville principale de Maracay. Composé de 18 municipalités, notre zone d’intervention se situe dans celle de Francisco Linares Alcantara, dans le quartier de Teletambores.

Aragua

Zone de projet venezuela

Partenaire venezuelien

Eplacite LOGOL’Ecole Populaire de Cinéma de Maracay est née en 1994. En 20 ans, elle a offert plus de mille ateliers gratuits, ainsi que des équipements nécessaires aux mouvements sociaux du Venezuela et d’Amérique Latine, tels que des groupes féministes, des syndicats du textile, des associations de lutte pour la défense de l’environnement, du mouvement des Travailleurs Ruraux Sans Terre du Brésil etc… En ouvrant un espace permanent de formation et de travail destiné aux jeunes talents des quartiers populaires, l’école a contribué à former une nouvelle génération de réalisatrices et de réalisateurs pour favoriser le développement d’un cinéma du Sud. Des étudiant(e)s de tous le pays, et des membres d’organisations populaires ont désormais la possibilité, avec le soutien d’un personnel enseignant qualifié, d’étudier le cinéma.

En janvier 2009, l’École Populaire et Latino-Américaine de Cinéma, Théâtre et de Télévision (EPLACITE) a acquis le statut de personne juridique vénézuélienne en tant que « Fondation Sans But Lucratif ».

Le projet

Les Bénéficiaires

Les mouvements sociaux urbains et ruraux du Venezuela et de l’Amérique Latine souhaitant créer une télévision associative ou qualifier le personnel d’un média existant.

Objectif principal

Décloisonner, remobiliser et autonomiser les mouvements sociaux, en rendant visibles leurs luttes.

Objectifs spécifiques

  1. Le projet vise à contribuer au développement de médias audiovisuels citoyens et associatifs pour promouvoir une culture Latino-américaine alternative. Ainsi, les citoyens pourront développer une vision alternative du réel, autonome, éloignée de la création de faux intérêts par la publicité commerciale ou l’acculturation des sous-produits de la télévision dominante, et pourra générer un contenu respectueux de l’humain, de l’environnement et basé sur les intérêts profonds des sociétés où ils s’insèrent.
  1. Créer du lien social par la mise en réseau des mouvements sociaux, aussi bien au niveau local qu’à l’échelle internationale.

Activités - Vénezuela

  • Formation intégrale de professionnels de l’audiovisuel et du théâtre sur tout le continent Latino-américain.
  • Mise en ligne des cours afin de permettre à d’autres mouvements sociaux d’avoir accès à la formation à distance.
  • Mise en ligne des productions réalisées par les étudiant(e)s afin de favoriser la visibilité de leurs oeuvres
  • Des ateliers externes sont organisés pour sensibiliser et former d’autres mouvements sociaux indépendants
  • Organisation d’un festival annuel, avec projection des réalisations des étudiant(e)s, et évaluation participative des habitants de la communauté.

En 2016

L’équipe d’EPLACITE rend hommage à Berta Caceres, militante écologiste assassinée au Honduras le 3 mars dernier, en renommant l’Ecole a son nom, et en organisant une série d’ateliers consacrés à ses luttes.

Activités - France

En Aquitaine

Le projet s’appuie sur le développement d’un cinéma populaire du Sud, grâce à des échanges entre acteurs vénézuéliens et aquitains.

  • Des réalisateurs et étudiants de l’école viendront en Aquitaine, pour mettre en place des activités de sensibilisation de publics scolaires (enseignants, collégiens, lycéens) et sociaux (maisons de quartiers, de jeunes etc.).
  • Le projet donnera également lieu à l’organisation de projections de films d’étudiants vénézuéliens lors des Rencontres du cinéma Latino-Américains à Bordeaux et lors des Rencontres avec le cinéma d’Amérique Latine et des Caraïbes.

Zoom sur 2016

Dans le cadre du projet EPLACITE et des 33ème Rencontres du Cinéma Latino-américain, FAL33 a invité deux réalisateurs, producteurs et caméramans vénézuéliens. Ces derniers  étaient en France du 8 au 29 mars 2016, et ont participé et animé diverses activités.

Freres Rodriguez

Luis et Andres Rodriguez sont nés à Caracas en 1974. Avant de se consacrer à la réalisation de documentaires, ils ont travaillé dans le domaine social. C’est cette expérience qui les a portés à s’intégrer aux personnes marginalisées de la société, celles qui n’ont pas toujours les moyens de s’exprimer. Carrière cinématographique très prolifique pour ces jumeaux puisqu’ils ont déjà tourné dans une quarantaine de documentaires, mais aussi des fictions. Ils ont par ailleurs dispensé plusieurs cours, dans le contexte de la formation audiovisuelle offerte par le projet EPLACITE au Venezuela.

A Bordeaux…

Ils ont participé au stage de formation « Découverte des cinématographies latino-américaines », organisé les 10 et 11 mars.

Lors de cette formation, une après midi a été consacrée à une Masterclass de la filmographie des Frères Rodriguez. Ceux-ci étaient présents pour commenter leur travail avec les participants, et échanger sur leurs productions.

Ils ont échangé avec le public, lors de la projection de leur fiction Brecha en el silencio

Ce film, tourné au Venezuela en 2012, a été diffusé deux fois lors des 33ème Rencontres du Cinéma Latino américain. Les spectateurs ont pu donc rencontrer et débattre avec Luis et Andres, durant toute la durée du Festival.

Ils ont tourné un court métrage avec la communauté Sahraouie de Bordeaux

Du Sahraouis21 au 26 mars 2016, les Frères Rodriguez, en partenariat avec FAL33, Le Rocher de Palmer, Rosa Florent, La Ligue des Droits de l’Homme et Sylvain Mavel, ont dirigé des ateliers audiovisuels avec la communauté Sahraouie de Bordeaux. Ainsi, les Sahraouis ont pu tourner des images de leur quotidien et témoigner de leur culture et de leur mode de vie dans la métropole bordelaise, tout en sensibilisant le grand public à leurs problématiques quotidiennes. Ils ont également été formés aux instruments et techniques audiovisuelles de base.

Le 26 mars aux Halles des Douves, ils ont projeté le court métrage, résultat de cet atelier, en présence des Sahraouis et de leurs représentants. Luis et Andres ont également  projeté leur film Sahara esperando el vuelo, tourné en 2013 dans les camps de réfugiés sahraouis en Algérie. Le public a ensuite pu échanger avec les sahraouis présents ainsi que les réalisateurs.

Ils ont animé une rencontre entre professionnels de l’audiovisuel au Rocher de Palmer de Cenon

Le 29 mars, dans le cadre de l’espace co-working du Rocher de Palmer, les Frères Rodriguez et Sylvain Mavel, ont participé à une Rencontre entre professionnels de l’audiovisuel et des multimédias.

A Pau…

Echanges avec notre partenaire FAL64

Soirée Manos Mansas_1

Dans le cadre de l’agrandissement de la région Aquitaine Limousin Poitou Charente, FAL33 mutualise ses invités avec ses partenaires. Ainsi, Luis et Andres Rodriguez présentaient leur film Manos Mansas au Cinéma Le Saleys à Salies-de-Béarn le 15 mars, Los suenos de José Castillo et Refugios au Cinéma La Bobine de Monein le 16 mars, et Brecha en el Silencio le 17 mars 2016.

Les échanges entre FAL33 et ses partenaires font partie intégrante de tous les projets de solidarité de l’association. Il s’agit d’apporter de la visibilité sur les projets développés en Amérique Latine, ici au Venezuela, et d’apparaître comme un relais de communication ici en France.

Dans le cadre de la première année du projet EPLACITE, les Frère Rodriguez ont participé à un ensemble d’activités très variées, répondant aux objectifs  spécifiques fixés par le projet :

  • La diffusion d’un cinéma indépendant d’Amérique Latine en France
  • La Sensibilisation et les échanges avec le grand public
  • La rencontre avec des associations locales

Nous les remercions pour leur venue, riche en échanges !


Projet Raíz Fuerte – Venezuela


Dans un contexte de profonde crise économique et environnementale, engendrées par la dépendance aux ressources pétrolières et la non-durabilité du modèle agro-industriel dominant, les ressources naturelles se dégradent, tout comme les conditions de vie de la population.

Les petits producteurs expriment leur désir d’indépendance et leur besoin en professionnalisation, afin de mettre en place des techniques plus innovantes, plus écologiques, et plus efficientes…

Le contexte local

Les petites et moyennes exploitations agricoles sont particulièrement mises en difficultés face à la puissance des grands groupes agro-industriels transnationaux. Par ailleurs, la plupart d’entre elles sont dépendantes des intrants agricoles, dont les prix fluctuent en fonction du marché et de la spéculation sur les produits alimentaires. Ces facteurs mettent en péril la souveraineté alimentaire du Venezuela.

Ce projet se déroule dans l’Etat de Lara au Nord ouest du Venezuela, mais sa zone d’influence s’étend jusqu’aux Etats de Mérida, Trujillo, Táchira, Portuguesa et Anzoátegui. Cinq de ces six Etats se situent dans la partie andine du pays, et bordent la cordillera de Mérida. Ce sont de hautes vallées, qui présentent des conditions naturelles idéales pour l’agriculture. Mais progressivement, l’expansion commerciale et industrielle ainsi que l’augmentation d’une économie de services dans les grandes villes, ont conduit au décroissement de la population rurale et au délaissement de ces régions.

Depuis les années 1980-1990, l’agriculture intensive conduit à la surexploitation des ressources naturelles, à l’utilisation massive d’engrais et de pesticides, à la dégradation des sols ou encore l’augmentation des couts de production… facteurs qui entraînent également la disparition des cultures traditionnelles et des savoirs ancestraux. Face à ces défis, le gouvernement d’Hugo Chavez réforme progressivement l’utilisation des terres agricoles, et les années 2008-2010 s’accompagnent des premiers pas d’une transition agro-écologique. Mais les conflits sont fréquents entre les petits producteurs en agro écologie et les grandes entreprises agricoles liées à l’oligarchie locale.

Ce projet est né d’une volonté de transformer la réalité agricole existante, et de repenser un modèle de souveraineté alimentaire, respectueux du modèle culturel et social de l’agriculture familiale. En somme, un modèle plus durable et qui positionne l’agriculteur comme entrepreneur et travailleur.

Nos Partenaires

Ce projet est implanté par la Fondation Tierra Vermelha, qui a été créée à l’initiative du Mouvement des Sans Terres au Venezuela en 2015.

Ferme ecole CaquetiosC’est une organisation à but non lucratif, dont la mission principale repose sur la défense, la préservation et la conservation de l’environnement et de l’économie paysanne. Elle promeut une vision systémique de la production agricole, du développement rural durable et de la souveraineté alimentaire, et favorise la diffusion des pratiques agro écologiques. Elle stimule et développe les réseaux de travailleurs indigènes et paysans, de femmes et de jeunes, pour la construction d’un nouveau modèle de production basé sur la justice sociale et l’équité, dans une perspective écologique.

Dans le but de préserver les savoirs ancestraux et traditionnels des communautés, tout en enseignant les techniques de production innovantes et efficientes, la structure met en place des formations diverses et transversales pour les organisations paysannes et les mouvements sociaux du Venezuela et d’Amérique Latine.

Le projet

Les bénéficiaires

Ce projet se déroule sur 24 mois (2016-2018). Il s’adresse à 16 communautés paysannes, qui regroupent environ 5 000 personnes et qui sont basées dans 5 Etats du Venezuela. La majorité des activités du projet se dérouleront sur le terrain de la Ferme Caquetios, dans la municipalité de Palavecino, Etat de Lara.

Objectif général

Par la mise en place d’un nouveau modèle de production agricole plus respectueux de l’environnement et des communautés paysannes, ce projet vise à protéger la production agricole locale et nationale. Au vu des faiblesses structurelles de l’agriculture vénézuélienne, ce projet favorise un processus d’organisation de la production alternatif, qui promeut la relation avec la terre et surtout l’usage de technologies qui accélèrent le développement de la production nationale, freinant ainsi la migration massive des populations, de la campagne à la ville.

Objectifs spécifiques

  1. Contribuer à la souveraineté alimentaire du pays par l’instauration d’un modèle de production agro écologique.
  1. Contribuer à l’autonomie (politique, économique et sociale) des communautés paysannes par le biais de la formation.

Activités au Venezuela

Mise en place d’une Ecole qui forme les paysans et paysannes à la production agro écologique.

  • 4 cours d’agro-écologie
  • 12 ateliers de techniques agro-écologiques
  • 4 séminaires d’agro-écologie et de production de semences

Mise en production de légumes, de graines et de semences selon un modèle agro-écologique.

Construction d’une Unité de production d’intrants biologiques et agro-écologiques

Mise en place d’une unité de production de semences

Création d’un réseau de producteurs de semences agro-écologiques

Instauration d’un système de commercialisation et de distribution communautaire directe

Mise en place de formations à la gestion des organisations communautaires (gestion de groupe, leadership, communication populaire…)

Ferme ecole Caquetios

Venezuela : Formation à l’ONU d’un groupe destiné à défendre le Droit International

Nous avons décidé de nous organiser pour défendre le droit des pays souverains.

La guerre de recolonisation de Trump contre le Venezuela

Trump réintroduit les habitudes criminelles du vol des richesses des peuples conquis, avec le plus grand mépris du droit international.

Volonté de dialogue et de combat

La direction de la tentative de gouvernement parallèle se trouve aux E.U., et, pour l’instant, la force principale s’y trouve aussi.

Venezuela : Qui reconnaît qui ?

Le président fantoche Juan Guaidó a dans les faits été « nommé » par la Maison Blanche pour servir de pivot dans la poursuite de la déstabilisation du Venezuela.

Nicolas Maduro, le candidat du chavisme

Février a une qualité historique particulière, essentiellement vénézuélienne: c’est le mois où l’année politique est définie.

Un calme tendu

Les rues de Caracas sont d’une normalité qui ne correspond pas à l’image construite à l’étranger ni à la radicalité des annonces faites ces derniers jours. Les quartiers ne sont pas en feu, et il n’y a pas deux gouvernements.

Trump joue avec le feu à Caracas

La tentative de coup d’état, exaltée par les tueurs à gages médiatiques, va rencontrer de nombreuses difficultés.

Point de non retour

Les avancées du coup d’état, depuis l’apparition de l’inconnu Guaido aux déclarations publiques de Trump et de leurs gouvernements amis de la région. Les alternatives possibles.

AUJOURD’HUI # 23 JANVIER NOUS MANIFESTONS EN DÉFENSE DU VENEZUELA BOLIVARIEN

Hier, tous les masques sont définitivement tombés et l’Empire étasunien, par la bouche de son vice-président Mike Pence, encourage ouvertement un coup d’État au Venezuela.

NOUS SOUTENONS LA VOLONTÉ DU PEUPLE VÉNÉZUÉLIEN

Le Réseau Européen de Solidarité avec la Révolution Bolivarienne dénonce la prétention de la droite internationale, en accord avec les opposants vénézuéliens et le célèbre Groupe de Lima, à ignorer la volonté du peuple vénézuélien.

“Il faut parler des gens ordinaires… de celles et ceux qui construisent le processus de transformation du Venezuela”

En termes généraux, disons que le Venezuela s’est transformé en zone de silence de laquelle il est très difficile de parler au-dehors.

Entretien avec Alessandra Moonens, médecin et militante féministe

« Il est aussi nécessaire de défendre la construction du modèle du peuple vénézuélien que de lutter contre le réchauffement climatique »

Chavez a lancé l’appel féministe pour faire tomber les barrières des discriminations

Aucun(e) compatriote qui aurait le plein usage de ses facultés ne peut demander l’asile au prétexte d’une persécution puisque dans notre pays la diversité sexuelle et de genres n’est pas criminalisée.

LA GUERRE IMPÉRIALISTE SUR LE VENEZUELA EST CONTRE TOUS LES MOUVEMENTS PROGRESSIFS DU PLANÈTE

C’est une guerre qui nous menace tous et contre laquelle il faut s’ organiser.

Des saboteurs détruisent cinq tours électriques dans l’État de Zulia

Cinq tours électriques ont été démolies par des groupes de saboteurs associés à des secteurs d’extrême droite.

JUSTICE POUR LA PAYSANNERIE

C’est avec une profonde douleur et une grande indignation que nous voulons dénoncer l’assassinat du camarade Luis Fajardo.

« J’aime ma révolution, je suis née avec et je meurs avec. » (BBC Monde)

Malgré la crise, malgré les problèmes, Nicolás Maduro peut compter sur plusieurs millions de personnes prêtes à le réélire dimanche à la présidence du Venezuela.

Voyage Solidaire FAL 33 au Venezuela

Voyage solidaire au Venezuela : août 2018. Vous découvrirez le Venezuela dont les médias ne parlent jamais, celui des gens du commun, des « comunas » et de la solidarité.

Révolution Bolivarienne et lutte paysanne : les défis actuels

Depuis ses débuts, la Révolution Bolivarienne a fait sienne la lutte historique de la paysannerie pour la démocratisation des terres, des intrants et des ressources nécessaires à la production agricole.

« Ils confondent votes et arme de destruction massive ! »

La partie européenne de la tournée de la Présidente du Conseil national électoral vénézuélien n‘a pas eu lieu. Ce changement est dû au président américain Donald Trump et au locataire de l’Élisée.

Venezuela : Les propositions des candidats aux élections

Le 22 avril a débuté la campagne électorale qui durera jusqu’au 17 mai minuit, selon le calendrier établi par le Conseil National Électoral (CNE).

Maurice Lemoine, journaliste et globe-trotter: «Je suis en colère contre ma profession»

Pour la gauche française depuis Jospin, entendre par là le courant social-démocrate, il s’agit de punir Chavez pour son anti-impérialisme et son refus du néo-libéralisme.

L’Arc minier de l’Orénoque, les « écologistes » et les mafias

« A partir de là, grimace le Vénézuélien qui nous accompagne, c’est l’anarchie. Le point le plus obscur, c’est la mine d’or à ciel ouvert de La Cristina. »

« Il faut diversifier notre économie sans toucher au social »

Il est triste que des pays européens endossent les mêmes habits que les États-Unis et mènent de ce fait une politique agressive envers le Venezuela.

Nicolas Maduro interdit toute expulsion de paysans et exige d’arrêter les responsables de ces exactions

Nicolas Maduro: « J’interdis totalement les expulsions des communautés paysannes. Elles sont totalement interdites ! ». L’Assemblée Nationale Constituante ouvrira une enquête.

Dollariser le Venezuela : la promesse du candidat de l’opposition aux présidentielles, Henri Falcon.

D’un point de vue politique, Henri Falcon reste le candidat présidentiel qui a délégué son programme de gouvernement et son activité stratégique de campagne à un économiste étasunien

Pour l’expert de l’ONU Alfred De Zayas, il est temps que le Venezuela mène les États-Unis devant la Cour Pénale Internationale

Il est grand-temps de demander à la Procureure de la CPI d’ouvrir une enquête sur les crimes de lèse-humanité commis par les États-Unis.

Le conseil paysan « El esfuerzo » obtient un certificat agraire mais continue d’être menacé.

Les puissants intérêts économiques qui se trouvent derrière le harcèlement dont est victime le Conseil Paysan sont évidents.

Qui pourra mettre KO le chavisme?

Qu’est-ce que le chavisme? Il y a plusieurs dimensions. On peut parler du chavisme comme d’une identité politique des classes populaires vénézuéliennes.

Cette fin de semaine commence l’exercice civique-militaire Indépendance

Le samedi 24 et Dimanche 25 Février, le gouvernement vénézuélien procédera a des exercices civique-militaires « Indépendance 2018 ».

“Mon projet de vie c’est l’Hôpital Cardiologique Latino-américain des Enfants”

Cet hôpital a changé la vie d’un grand nombre. D’abord celle de plus de onze mille enfants, filles et garçons qui ont été opérés.

Les incohérences du “Groupe de Lima” sur le Venezuela

Le communiqué du Groupe de Lima met, plus que jamais, en évidence les incohérences juridiques et politiques de ses propres demandes, ainsi que celles d’acteurs de l’opposition et d’autres agents du front international.

Vidéo intégrale du débat « Quel futur pour la révolution bolivarienne » organisé par Mémoire des Luttes

Mémoire des Luttes a organisé le débat « Quel futur pour la révolution bolivarienne » avec des témoins du terrain María Hernandez, avocate et militante féministe et Marco Teruggi, journaliste et sociologue franco-argentin.

Le Media TV sur le Venezuela

Le journaliste Maurice Lemoine, démonte l’univocité médiatique en France et rétablit le point de vue de la réalité du Venezuela.

Les États-Unis reconnaissent publiquement que les sanctions cherchent l’effondrement du Venezuela

Plus les partis d’opposition rendent visible leur incapacité à diriger le front intérieur de l’opération de changement de régime, plus les puissances occidentales se font les porte-paroles d’actions contre le Venezuela et agissent.

Comprendre le Venezuela

Quelle est la situation du pays avant l’élection présidentielle ? Quels sont les défis qui s’imposent au chavisme ? Quels sont les projets de « l’opposition » ?

Le Commissaire des Nations Unies : Il n’y a pas de crise humanitaire au Venezuela

Pas de crise humanitaire au Venezuela affirme le Commissaire des Nations Unies, après avoir passé une semaine à Caracas. Un coup dur pour la presse qui affirme le contraire depuis des mois!

Venezuela : échec du siège par l’Empire, les groupes financiers et médiatiques

Amener l’idée de l’isolement international du Venezuela fait fondamentalement partie de la propagande des moyens de communication liés aux grands pouvoirs économiques. Il semblerait que pour ces media, le système international se réduise à l’existence des puissances centrales occidentales.

« Il est urgent de renforcer la participation des petits paysans dans les prises de décision»

La petite et moyenne production agricole et d’élevage fournit plus de 70% des denrées alimentaires produites sur tout le territoire vénézuélien, et joue un rôle économique fondamental dans l’acquisition de la souveraineté alimentaire.

El Nula, chronique de la frontière avec la Colombie

La frontière avec la Colombie, sur des kilomètres, est un fleuve avec des maisons d’un côté, des cultures, des terrains de football, de petites maisons et souvent seulement des plaines, des arbres, des bois.

Pour le droit à être informés sur l’Arc Minier

Il y a une limite au droit d’informer et de s’informer: la préservation de la vie humaine.

Le paramilitarisme colombien profite de « la paix » pour se déployer à la frontière avec le Venezuela

La para-économie colombienne, qui parasite massivement l’économie du Venezuela, s’étend sur un territoire principalement situé à la frontière binationale dont Cúcuta constitue l’épicentre.

Le Venezuela lance la campagne nationale contre la violence envers les femmes

L’élection le 30 juillet dernier d’une Assemblée Constituante au Venezuela remobilise les énergies dans la bataille permanente pour développer les droits de la femme.

La campagne pour élire les maires en décembre 2017 commence au Venezuela

La présidente du Conseil National Électoral a fait savoir ce soir que 4800 citoyens avaient déposé leurs demandes de candidatures pour les élections municipales.

Différences entre la lutte anticorruption menée par le Venezuela et celle dirigée par les Etats-Unis.

L’état moderne et le capitalisme sont fondamentalement corrompus, c’est pourquoi dès leur apparition en Amérique Latine, la corruption y a existé.

Je crois en l’état communal. Une discussion nécessaire à l’Assemblée Nationale Constituante. Par Isaias Rodriguez

Je ne sais pas si c’est le meilleur moment pour imposer au Venezuela un État Communal mais je crois que nous devons aller dans cette direction…

Venezuela : pourquoi il est si important d’avoir reconquis électoralement l’état de Miranda

En termes de sécurité nationale, de stabilité économique et de rentabilité politique, la signification de la récupération de Miranda par le chavisme est extrêmement importante.

La Russie et la Chine mettent un frein à l’option militaire de Trump au Venezuela

Les deux nations partagent de plus en plus les éléments d’une vision du monde pluri-polaire, elles privilégient l’importance de maintenir des Etats-nations forts qui jouissent d’une pleine liberté d’action au niveau international.

Élections régionales au Venezuela : discrétion et embarras dans la presse française

Ce que ces articles taisent, c’est qu’en 18 ans de révolution bolivarienne, l’opposition a contesté tous les résultats des élections … qui lui étaient défavorables.

Insoumission vénézuélienne

Le 15/10 le Grand pôle patriotique Simón Bolivar (GPP), constitué autour du Parti socialiste unifié du Venezuela (PSUV), a triomphé dans 18 Etats sur 23, n’en abandonnant que 5 à la coalition de la Table d’unité démocratique (MUD ; opposition)

UPSA CAQUETÍOS : «La production agricole est la clé pour ne pas disparaître en tant que nation»

Nous devons encourager les gens pour qu’ils se consacrent à la production agricole, parce que si nous ne produisons pas, nous disparaîtrons en tant que nation.

A propos de l’Arc Minier au Venezuela

Le Venezuela détient la plus importante réserve d’or de la région : c’est une source de devises non liées au pétrole et un atout pour la stabilisation de l’économie nationale face aux sanctions américaines.

Comment le nouveau Procureur Général Tarek William Saab a repris et accéléré la lutte contre la corruption au Venezuela

Le développement d’un réseau de corruption avec des ramifications essentielles comme l’industrie du pétrole et l’importation de biens grâce aux devises donnés par l’État menaient à une fracture du gouvernement depuis l’intérieur.

« Monsanto doit faire ses valises et quitter le Venezuela »

La Loi sur les Semences qui interdit les OGM et défend les semences autochtones « est non négociable »

Élections régionales au Venezuela : large victoire du chavisme et… nouvelle défaite de la droite et des médias

Contrairement à ce que les médias veulent faire croire au monde entier, la droite vénézuélienne dispose de tous les moyens pour s’exprimer.

Des accompagnateurs internationaux certifient la transparence du processus électoral

Un groupe de 50 experts membres du Conseil d’experts des élections en Amérique latine se trouve au Venezuela pour l’élection.

L’Assemblée Constituante dans les territoires

La dynamique politique du conflit au Venezuela a changé depuis cette date jusqu’à aujourd’hui, le pays n’est plus en surface ce qu’il était il y a quelques mois: l’insurrection de la droite s’est éloignée des rues.

Dialogue pour la paix au Venezuela, les discussions avancent

Le président de la République dominicaine, Danilo Medina, a rapporté jeudi soir que des progrès importants ont été réalisés.

200 invités internationaux assisteront à la journée Nous Sommes tous le Venezuela

Plus de 200 invités internationaux assisteront à la journée internationale Nous Sommes tous le Venezuela

A Berveré, on est fier d’être ensemble, et la joie, ça se voit !

Un après midi dans une coopérative, près de Tucani, sur les terres basses et chaudes, au sud du lac de Maracaibo.

1973-2017 : l’effondrement idéologique de la “gauche” française

En 1973, le coup d’Etat du général Pinochet contre le gouvernement d’Unité populaire au Chili provoqua une vague d’indignation sans précédent dans les milieux progressistes du monde entier.

REPUBLIQUE BOLIVARIENNE DU VENEZUELA MINISTERE DU POUVOIR POPULAIRE POUR LES RELATIONS EXTERIEURES

Le Gouvernement de la République bolivarienne du Venezuela manifeste son ferme rejet des regrettables déclarations du Président Emmanuel Macron dans le cadre d’une réunion d’Ambassadeurs à Paris, le 29 août 2017.

Guerre contre le Venezuela, étape II : Trump impose plus de sanctions (Moon of Alabama)

Il y a un mois, nous avons mis en garde contre une prochaine guerre contre le Venezuela. Une telle guerre pourrait faire énormément de dégâts dans de nombreux pays de la région.

Fragments du Venezuela

Première semaine de stage en permaculture où les Communas venant d’un peu partout au Venezuela ont pu voir par la théorie et la pratique comment avec peu de moyens et beaucoup de créativité, on peut construire une phytoépuration, des toilettes sèches, gérer toutes les eaux et particulièrement celles de pluies.

Brûler la nourriture : nouvelle tactique de la bataille des trente jours

Le spectacle est désolant : des colis et des colis de nourriture brûlée. Du beurre, des pâtes, de la viande, du sucre fondus, du lait, du riz, calcinés par tonnes entières.

Venezuela : les images que vous ne verrez pas dans les médias…

Depuis le début de la révolution bolivarienne, les mouvements féministes s’inscrivent profondément dans le processus de transformation sociale, culturelle et politique.

Venezuela, écarte de moi ce calice

“Défendez-nous, vous qui savez écrire !”, demandait une vieille femme à Carpentier et aux intellectuels qui l’accompagnaient en juillet 1937.

Droits de l’homme au Venezuela : deux poids, deux mesures

Le 13 juillet les images de forces de l’ordre agressant sauvagement un manifestant de droite dans l’État de Anzoategui, ont suscité une vague d’indignation au Venezuela, au sein des militants du chavisme comme de ceux de l’opposition.

Quand des paysans vénézuéliens prennent la caméra

Le Venezuela poursuit ses mutations au fil des réformes depuis les années 2000 : la « loi des terres », a notamment permis de rendre à la propriété collective des terres inexploitées possédées jusqu’ici par de grands propriétaires.

Court Métrage La Tierra Es De Todos

Chaque membre des collectifs sociaux réunis a observé la réalité de Caquetios pour y découvrir un thème personnel, le filmer avec l’aide de ses camarades et l’ajouter au bloc collectif d’images.

EPLACITE rend hommage a Berta Caceres

Les étudiants du Centre de Formation, repeignent l’Ecole aux couleurs de la militante écologiste…

Inauguration de l’Ecole Berta Caceres (EPLACITE)

Ignacio Ramonet, sémiologue du cinéma et journaliste, Directeur de l’édition espagnole du Monde diplomatique et Président de l’Association Mémoire des luttes, a inauguré le 13 avril dernier, l’Ecole Populaire de Cinema et Television (EPLACITE), qui a adopté le nom de « Berta Caceres », en hommage à la militante indigène assassinée au Honduras.

Premiers accomplissements pour EPLACITE

Le projet EPLACITE (Ecole Populaire de Théâtre, Cinéma et Télévision Associative), soutenu par FAL33, a démarré l’année dernière, dans l’Etat d’Aragua au Venezuela. Depuis, la communication populaire se renforce et l’Ecole, avec ses partenaires locaux Teletambores TV et Berta Caceres TV, signe sa première victoire…

EPLACITE favorise la création collective

Le 28 janvier dernier, le Venezuela célèbrait la journée du Cinéma national. A cette occasion, retrouvez ICI une interview dédiée à l'Histoire du projet EPLACITE (Ecole populaire Latino-américaine de cinéma, théâtre et télévision) porté par Thierry Deronne et soutenu par FAL33.