Les Forces Armées au Honduras détiennent Bertha Zúñiga, fille de Berta Cáceres

Mardi 12 Décembre 2017

Ce matin le Conseil Civique des Organisations Populaires et Indigènes du Honduras (copinh), a lancé une alerte à propos de la détention du véhicule
dans lequel voyageaient plusieurs membres de cette organisation, entre autres sa coordinatrice Bertha Zúñiga Cáceres, fille de la défenseuse
Berta Cáceres, assassinée le 3 mars 2016.

Le Copinh dénonce que la zone se trouve être hautement militarisée et signale pour « La lzquierda Diario » que:

« Les membres de Copinh étaient en train de se mobiliser pour l’action quotidienne de protestation pacifique contre la dictature qui malgré les milliers
d’évidences et de plaintes ne veut pas laisser le pouvoir. La police et les militaires ont retenus le véhicule, ont pris des photos des documents de tout le monde, et ont ensuite laissé les occupants partir mais en gardant le véhicule.

Les faits se sont déroulés pendant que la jeune combattante Bertha Zuñiga et des membres du Copinh transitaient à Siguatepeque.
Il y a presque un mois, L’état hondurien et ses forces répressives avaient de nouveau organisé une attaque brutale cotre la population qui lutte contre
la fraude électorale, qui confronte la militarisation et la droite putschiste, intégrée dans le pouvoir depuis 2009 durant le coup d’état.

Depuis « La Izquierda Diario » nous répudions cette action contre ceux qui choisissent la voie de l’organisation et de la lutte contre le régime autoritaire, qui harcèle, réprime et assassine les jeunes, les femmes, et le peuple pauvre et travailleur hondurien.

Berta Cáceres a été une fondatrice du COPINH, défenseuse active des terres du peuple Lenca à Rio Blanco, à Intibucá, contre l’implantation
de la centrale hydroélectrique Agua Zarca, propriétée de Desarollos Energéticos S.A (DESA), entrepreneurs impliqués dans son assassinat,
aux côtés de tueurs à gage protégés par l’état du Honduras. Depuis cela, les enfants de Bertha font partie activement de la lutte pour la justice pour leur mère et la cause du Copinh. Aujourd’hui s’y sont ajoutées différentes mobilisations et plaintes à l’encontre de la fraude électorale et l’imposition de Juan Orlando Hernández au Honduras.

Source: http://laizquierdadiario.com/Fuerzas-Armadas-en-Honduras-retienen-a-Bertha-Zuniga-hija-de-Berta-Caceres

Traduction: FAL33

Post a comment

You must be logged in to post a comment.

Book your tickets