Les écoles paysannes du MST sont menacées de fermeture par le gouvernement de Bolsonaro

Brésil | 23 janvier 2019
Le gouvernement du président Jair Bolsonaro menace de fermer les écoles du Mouvement des Sans terres (MST), malgré la qualité reconnue de ces écoles, dénonce mardi le site Internet de Rede Brasil Atual.
Selon la source, les écoles MST sont en danger , d’autant plus lorsque le secrétaire spécial des Affaires Fondamentales de l’Exécutif, Luiz Antônio Nabhan, affirme qu’il travaillerait à la fermeture des écoles appelées par lui « des usines de dictateurs ».
Selon Nabhan, «le Brésil ne peut pas accepter les écoles de marxistes, de léninistes et de bolivariens, qui enseignent aux enfants à envahir et à commettre des crimes. Nous allons fermer les écoles et punir les responsables de l’endoctrinement. ‘
En revanche, le responsable officiel, qui est également président de l’Union démocratique rurale (UDR), représentant des propriétaires terriens brésiliens, a défendu le droit du propriétaire foncier de répondre par des balles lorsque sa propriété est envahie.
Bolsonaro a également déclaré qu’il ne dialoguerait pas avec le Mouvement et a menacé de mettre fin aux processus de réforme agraire, une mesure sur laquelle il a du reculer.
À cet égard, le MST a répondu qu’il n’endoctrinait pas les enfants et que toutes les écoles des « asentamentos » étaient publiques et respectaient les directives approuvées par le Ministère de l’éducation.
Rede Brasil souligne que le MST concentre actuellement ses efforts sur la défense de l’agroécologie, la gestion durable des terres et la consommation consciente dans le cadre de la sécurité alimentaire.
Cela implique l’installation de 96 industries agro-alimentaires, de 1 900 associations de travailleurs ruraux et de plus de 350 000 familles sédentaires, produisant des tonnes de produits alimentaires à partir de localités où il n’existait auparavant que des terres improductives.
La nécessité de faire en sorte que les enfants des « asentamentos » et des campements aient accès à une éducation de qualité a conduit à la création de près de 1 500 écoles pour des jeunes de 7 à 14 ans – 100 d’entre elles déjà reconnues par les Conseils d’État d’Éducation et de la Culture.
« Tous les efforts du MST pour apporter une éducation de qualité aux personnes des « asentamentos » et des capements ont donné de bons résultats au fil des ans », a déclaré l’organisation dans une note.
Selon l’indice de développement dans l’éducation de base (IDEB), deux écoles MST de l’État de Piauí (nord-est) ont obtenu les taux les plus élevés d’éducation de base en 2018.

http://www.albatv.org/Escuelas-campesinas-del-MST-son.html

http://www.albatv.org/Escuelas-campesinas-del-MST-son.html

Post a comment

You must be logged in to post a comment.

Book your tickets