Les affrontements internes et la faible participation aux primaires indiquent une défaite de la droite

Venezuela | 8 octobre 2017

Unité. Qui ne comprend pas? / Illustration: laiguanatv.

L’élection des gouverneurs par la coalition de droite Mesa de la Unidad Democrática (MUD) a conduit à ce que les différences et des affrontements internes aillent croissant dans l’alliance de l’opposition, a déclaré le journaliste José Vicente Rangel ce dimanche.

« Les différences internes vont croissant jour après jour. Le poids de certaines individualités et de groupes dans le choix des candidatures a provoqué des affrontements à l’intérieur de l’alliance. C’est le cas de l’Etat de Zulia, où la confrontation de Manuel Cruelles de Primero Justicia et Un Nuevo Tiempo est au centre du conflit », a-t-il déclaré pendant la partie du programme de José Vicente Hoy Los confidenciales, diffusé ce dimanche par Televen.

Il a souligné que ces différences sont visibles dans les positions assumées dans l’entité par Juan Guanipa, PJ, et Eveling Trejo, maire de Maracaibo et membre de l’UNT.

« Guanipa, chef de PJ, disqualifie quotidiennement l’actuel maire de Maracaibo et ouvre la porte à la MUD pour qu’elle présente plus de deux candidats à l’élection. Il en va de même dans la plupart des États, ce qui signifie que l’opposition se dirige vers une défaite « , a t-il dit.

Il a également souligné que les primaires réalisées par l’alliance de l’opposition ont généré une «grande déception chez les organisateurs» parce que la participation n’a atteint que 8%, ce qui pourrait laisser augurer  une «défaite majeure».

Lutte anti-corruption
Rangel a également souligné le travail entrepris par le procureur général de la République, Tarek William Saab, pour mettre le ministère public au service du peuple, en assumant de façon impartiale des cas dans le cadre de la lutte contre la corruption.

Source: AVN

 

 

Post a comment

You must be logged in to post a comment.

Book your tickets