Le procureur met en examen Mauricio Macri pour accord avec le FMI

Argentine | 6 septembre 2018

 

 

 

 

 

 

Le procureur fédéral Jorge Di Lello a mis en examen le président de l’Argentine, Mauricio Macri, et d’autres membres du gouvernement pour l’accord signé en juin avec le Fonds monétaire international (FMI).

La mise en examen est due à « un abus de pouvoir et à une violation du devoir de fonctionnaire », celui-ci n’ayant pas soumis au débat au Congrès la signature de l’accord avec l’institution financière, a fait savoir Prensa Latina.

Di Lello a agi après la plainte déposée par Unidad Popular, le Mouvement populaire La Dignidad et l’Observatoire du droit à la ville.

L’administration Macri a signé un accord avec le FMI pour consolider un prêt de 50 000 millions de dollars sur trois ans.

Pour cette raison, le ministre argentin des Finances, Nicolas Dujovne, est arrivé mardi à Washington pour rencontrer la directrice générale du FMI, Christine Lagarde, et déterminer une nouvelle avance de 29 milliards de dollars.

LDD/AlbaTV/2018

traduction FAL33

Post a comment

You must be logged in to post a comment.

Book your tickets