Assassinat d’une candidate au Congrès de Michoacan, Mexico

63 candidats assassinés à ce jour

Mexico | 12 de avril 2018

Ce mercredi 11 avril, Maribel Barajas Cortés, candidate du Parti écologiste vert du Mexique (PVEM) au Congrès de l’État de Michoacán, a été assassiné, dans l’ouest du Mexique.

Le bureau du procureur de l’Etat a signalé que le corps de la candidate avait été retrouvé dans un véhicule, lui appartenant semble-t-il, au sommet du Cerro del Quinceo, dans la zone ouest de Morelia, capitale de l’Etat. Les causes de l’homicide sont encore inconnues.

Le corps a été identifié grâce aux documents trouvés dans la voiture. Selon les médias locaux, le cadavre de la dirigeante présentait des blessures d’arme blanche et avait été emmené au Service médico-légal pour procéder à l’autopsie.

Barajas, 25 ans, avait été présentée lundi dernier en tant que candidate du PVEM comme députée au congrès local de Michoacan pour la municipalité de Mugica.

L’Institut Electoral de Michoacan (IEM) a rapporté que ses conseillers se sont réunis afin de définir une prise de position sur l’homicide. Pour sa part, le gouvernement de Michoacan ne s’est pas prononcé.

Ernesto Núñez Aguilar, chef de l’Etat du PVEM et actuel député local, a demandé que le gouvernement de Michoacan mène une enquête approfondie et aille jusqu’aux dernières conséquences.

Barajas rejoint la longue liste des victimes de la violence au Mexique. Selon les médias d’Excelsior, jusqu’à la mi-mars, on compte 63 candidats à des postes élus par la population et tués dans la campagne, qui a débuté le 8 septembre 2017.

Post a comment

You must be logged in to post a comment.

Book your tickets